Prépare le long terme

Malgré la crise, nous allons vivre. Longtemps.
Dans 20 ans, nous en aurons 40, l’âge des responsabilités, celui où nous aurons le plus de pouvoir sur la société. Quel que soit notre métier ou notre niveau de vie, nous serons à notre plus haut niveau.

Alors qui voulons-nous devenir ?

Quels sont nos rêves et quels moyens nous donnons-nous pour les mettre en place ?

Quelle société voulons nous bâtir, quel visage voulons nous lui donner ?

Faire fructifier mes talents

Nous sommes tous nés avec des talents. Vous êtes-vous déjà demandé lesquels ? Et comment en faire profiter les autres ?

Un petit exercice pour identifier ses talents :
Identifiez plusieurs de vos réalisations dont vous êtes fier. Quelles compétence avez-vous utilisées ? Dans quelles compétences vous êtes-vous senti particulièrement épanoui en les utilisant ? Les voilà 🙂

Aiguiser mon sens du courage

Du courage il en faudra, crise ou pas crise. Rien de grand ne s’acquiert sans prise de risque, persévérance et travail. Confiné, c’est l’occasion de développer les valeurs de force et de courage.

Apprendre et travailler

Ecologie, relations internationales, gestion des plus faibles, culture, innovation, monde de la finance, …
Il est temps de renforcer vos convictions sur ces sujets ! Internet regorge de MOOCs et de conférences en ligne. Toutes les informations sont là, à vous de vous passionner pour de nouveaux sujets.

Projette-toi à moyen terme

Clausewitz, un des plus grands stratèges militaires a divisé la stratégie militaire en trois niveaux : politique, stratégique et tactique.

Nous sommes ici dans la stratégie. Où et à quelle fin voulons-nous agir ?

Pour la meilleure stratégie possible, l’approche globale est certainement la plus efficace.

Devenons des hommes et des femmes complets

Notre tête et notre vie ne se résument pas à nos études. Ne nous cantonnons pas à nos domaines scolaires ou de formation, soyons curieux de nous ouvrir.

Se créer une structure de fond

Allons voir ailleurs : médecins, intéressons-nous à la philosophie ; juristes, intéressons-nous à l’intelligence artificielle ; ingénieurs, quid de la littérature et des arts ? ; commerciaux, pourquoi ne pas nous tourner vers les scientifiques ?

Donnons-nous les moyens d’apporter à la société

Il y a de quoi faire.

Agis dans le court terme

Il s’agit maintenant de retrouver l’énergie et la motivation pour continuer à construire nos rêves et nos ambitions, non pas seulement personnels, mais pour la société et le monde de demain.